20 février 2012

A la faveur de ma plume: Mes comptes de fées.

L'exercice n°9 nous a été inspiré par l'auteur Neil Gaiman et proposé par l'amie Pupure La Licorne. Il s'agissait d'écrire une nouvelle de 100 mots. Ne trouvant pas l'exercice assez taciturne à son goût, Anthony, de chez AnatolePhrance, nous proposa d'y mettre une contrainte: y rentrer le plus de titres de livres possible. Un exercice court à s'en tirer les cheveux mais au final fort plaisant à réaliser!  

Combien de titre allez vous y trouver! La réponse après le texte**: 

Mes comptes* de fées.

comptesdef_e

Christine, Charly et Carrie s'entendaient comme les trois petits cochons. Prises séparément, elles étaient des petites filles modèles. Ensemble, elle formait un bon petit Diable. Un jour, leurs contes* fut bon : bleu d'envie, elles attrapèrent un chat perché. L'une avait dans ses poches des allumettes, l'autre de la ficelle et la dernière le Tambour. Tandis que Carrie attachait le pauvre chat à une barrière, la petite fille aux allumettes tentait d'enflammer la pauvre bête. La dernière tapait sur son tambour, véritable Reine des Damnés, effrayant notre pauvre victime. Mais le Père Goriot les vit et leurs donna la leçon.  

Nous disons souvent que nous aimerions écrire comme si cela était un peu hors de notre portée. Il est toujours difficile de s'y mettre, d'y consacrer son corps comme son esprit. Certains ont besoin de concentration et de temps. Pour d'autres c'est plus instinctif. C'est sur le moment, l'instant, un bord de nappe, un carnet, une feuille destinée à être perdue. Je ne sais pas où je me place dans tout ça. Ce que je sais c'est la chaleur, le silence et le bien être que l'acte en lui même me procure. Le temps n'a alors plus beaucoup d'importance et semble disparaitre dans un trou béant que je ne surveillerais pas. Ce que je sais aussi c'est que certains texte me laisse une sorte de blues... un peu comme si le fait "d'avoir écrit" " d'avoir fini", d'avoir produit quelque chose n'était pas le but, ni le plaisir final. Ces textes ont toujours un goût de "reviens y" auquel, je le sais, je tournerais ingratement le dos pour d'autres... Ce texte fait parti de cette catégorie.  

Alors combien de titres avez vous trouvés?

J'encre le monde et j'entraine avec moi:
Pupure la Licorne.
AnatolePhrance. 

Marguerite.

* Evidement il n'y a pas d'erreur entre ces deux mots, c'est pour le jeu... de mots.

** La réponse donc:
- Mes comptes de fées est en rapport avec le livre de Terry Pratchett: Mescomptes de fées.
- Christine, Charly et Carrie sont trois titres de Stephen King.
- Contes: Les trois petits cochons, La petite fille aux allumettes.
- Les petites filles modèles et Un bon petit Diable sont des livres de la comtesse de Ségur.
- Les contes bleus du chat perché de Marcel Aimé. 
- Le tambour de Gunter Grass.
- La Reine des Damnés d'Anne Rice.
- Le Père Goriot de Balzac.
- La leçon de Ionnesco.